Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 11:41

La "contribution" de la confédération rédigée pour le rapport Mettling vient d'être mise en circulation dans la CGT. Une semaine après la parution du rapport Mettling (!), rapport commandé par le gouvernement et que nous commenterons très prochainement. Mettling complète les propositions Combrexelle en s'appuyant sur la "révolution numérique" et propose d'étendre le modèle du travailleur indépendant. La note de la CGT reprend les éléments habituels du nouveau statut du travail salarié (NSTS), bric à brac dont certaines notions sont intéressantes mais totalement déconnectées du rapport des forces pour les imposer. Mais le pire c'est que ces propositions sont placées sous l'angle de l'accompagnement de la précarité :

  1. Il est rare qu'une personne ait envie de faire le même travail pendant 40 ans avec le même engagement, il est donc essentiel de pouvoir en changer régulièrement.

Loin de nous l'idée de refuser au salarié de pouvoir changer d'entreprise ou de profession. Mais nous savons que si les salariés sont contraints de changer c'est le plus souvent pour cause de statu précaire ou de licenciement. Et pas par fantaisie ! Ce qui serait "essentiel" pour la grande majorité des salariés c'est de garder son travail...

Il est du reste pas inutile de rappeler aux plus jeunes que les fumeuses élaborations autour de la Sécurité Sociale Professionnelle ont été inventées pour contrer la revendication de l'interdiction des licenciements qui prenait de l'ampleur depuis la seconde moitié des années 90.

Syndicalisme d'accompagnement ou de lutte : encore un débat pour le 51° congrès !

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Vers le 51° Congrès
commenter cet article

commentaires