Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 10:09

Nous publions ci dessous un communiqué confédéral. Ce n'est pas dans nos habitudes mais quand la direction confédérale est correctement positionnée il faut aussi savoir le dire et l'urgence des résistances contre la répression est devenue en enjeu du mouvement ouvrier européen. C'est pourquoi la direction confédérale devrait s'investir plus fortement dans la journée de mobilisation du 30 janvier contre l'état d'urgence et la déchéance de nationalité...

« Ils ne nous feront pas taire »
La CGT marque sa solidarité avec les 8 camarades d’Airbus Getafe/Madrid et pour la
défense du droit de grève.
Lors d’un meeting organisé par CCOO et UGT à Madrid ce mardi 19 janvier, la CGT a marqué
par sa présence, sa solidarité avec les camarades espagnols sous le coup d’une procédure
criminelle, pour avoir participé à la grève générale du 29 septembre 2010. Cette action avait
été appelée conjointement par les deux organisations syndicales contre la réforme du
marché du travail du gouvernement Zapatero.
La prochaine audience devant le tribunal pénal est programmée pour le 9 février 2016.
Les parallèles avec la situation des 8 de Goodyear Amiens sont évidents.
Par ailleurs l’entreprise EADS soutient explicitement ses salariés face à l’acharnement du
procureur. En effet le procureur, ressort une loi franquiste, plus appliquée depuis la
transition, qui pénalise le seul fait de participer à une grève de plusieurs années de prison !
Les 8 d’Airbus ne sont en outre pas les seuls concernés. En tout, en Espagne, 300 syndicalistes
sont victimes d’acharnement judiciaire dans le même contexte. Outre les approximations
de l’enquête judiciaire, les 8 syndicalistes font état également de violences à leur égard
pendant leur garde à vue, lorsqu’ils ont été arrêtés, tandis qu’ils étaient sur le piquet de
grève devant l’usine.
La revendication première des organisations syndicales espagnoles est bien évidemment
l’abrogation de la loi, en attendant la non-application. Premièrement cette loi est contraire
à la constitution espagnole, qui garantit le droit de grève, et deuxièmement elle est
contraire aux conventions de l’OIT.
CCOO et UGT avaient appelé leurs militants à être présents, et avaient invité la CES, la CSI,
un représentant de l’OIT ainsi que des représentants de la CGIL, FGTB, CGT-P et de la CGT
qui ont donné un signe fort de la solidarité de leurs organisations.
Devant une salle comble, des acteurs de la culture espagnole (Almudena Grandes et Miguel
Rios), des professeurs de droit constitutionnel et du travail se sont exprimés en faveur de la
défense des libertés fondamentales, dont le droit de grève fait partie intégrante, et bien sûr
en solidarité avec les 8 camarades d’Airbus qui représentent la lutte des 300 victimes qu’une
loi franquiste rattrape après quarante ans de démocratie.
Montreuil, le 21 janvier 2016.

Infos et rendez-vous :

http://www.stopetatdurgence.org/

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Répression syndicale-Solidarités
commenter cet article

commentaires