Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 12:45

Nous reproduisons ci-dessous la motion des territoriaux de Villejuif, issue de leur Commission Exécutive.

les camarades mettent bien le doigt là où le bat blesse, à savoir la concomittance de la guerre de clans déshonorante au sein du bureau confédéral ET ll'aboutissement de la stratégie du syndicalisme rassemblé et policé à l'oeuvre depuis des années au sein de notre confédération.

 

Proposition intéressante : que le CCN de janvier soit retransmis en direct via la web TV de la CGT.

 

ADRESSE DES SYNDICATS DE LA FONCTION
PUBLIQUE TERRITORIALE DE VILLEJUIF AUX
ORGANISATIONS DU CCN, BC, CEC ET CFC
Ces dernières semaines ont vu des évènements que nous tous, syndiqués, aurions
jugés impensables, des conduites dont nous aurions aimé pouvoir penser qu’elles
n’avaient pas cours dans notre Confédération. Pourtant, il semble que de nombreux
problèmes de principes et d’éthique se posent à la tête même de la CGT.
Il est incompréhensible et déplorable que notre organisation en arrive, en pleine
campagne des élections professionnelles, à faire les frais d’un étalage médiatique
infamant, sur des faits reconnus par les intéressés.
Il nous semble particulièrement important de redonner à la CGT une crédibilité
largement érodée par la conduite de ses dirigeants, à la fois auprès de nos syndiqués
et auprès de nos adversaires.
Malheureusement, il ne s’agit plus d’un problème de personnes, mais d’un problème
de fond car de telles dérives n’auraient jamais dû être possibles.
Nous syndiqués, ne comprenons pas que nos mandataires prennent ainsi notre
organisation, notre engagement, notre travail de militants en otage. Se prennent-ils
pour des actionnaires du CAC 40 et nos cotisations pour des dividendes ?
Par ailleurs, cette crise éthique et morale intervient en point d’orgue d’une crise
de stratégie et de positionnement. Le “syndicalisme rassemblé”, tel qu’il est porté
depuis des années par la direction confédérale est une stratégie qui s’est avérée,
dans la pratique, nous mener d’échec en échec sur le terrain des luttes. Pire, cela
s’est accompagné d’abandons, discrets mais significatifs, de plusieurs repères
revendicatifs traditionnels de notre organisation (37,5 annuités, financement de la
protection sociale, seuil sociaux, etc…). Ce qui faisait la spécificité de la CGT est en
train de s’estomper au profit d’une image policée, de syndicat « acceptable », « avec
lequel on peut discuter” et ainsi admet ce qui ne doit pas l’être ! En outre, elle ne
semble plus savoir ce que sont organisation et stratégie, les 2 mamelles de l’action
syndicale !
Aussi, nous demandons instamment la tenue d’un congrès extraordinaire, dans
les meilleurs délais afin de remettre de l’ordre, du dialogue, de l’éthique et de la
transparence dans tous les échelons de la CGT, qui doivent être occupés non pas
par des apparatchiks ou des grands cadres, mais supposément par des personnes
mandatées par les militants, et ayant pour premier objectif d’honorer ce mandat.
Nous demandons au bureau confédéral, responsable collectivement de cette
crise, de présenter leur démission d’eux même, ou au CCN de se charger de leur
révocation. Nous demandons pour toute transparence que ce CCN anticipé soit
retransmis par les médias du Web de la CGT.
Nous demandons que les prises de décision et de position au sein de la CGT soient à
nouveau fondées sur le principe de l'expression démocratique.
Nous demandons que se tienne, en préparation de ce congrès anticipé, un important
débat sur le sens de notre action et les moyens que se donne la CGT pour réussir à
contrer les attaques contre les droits sociaux et démocratiques, attaques menés aussi
bien par le patronat, le gouvernements ou les différentes institutions qui organisent
la mondialisation capitaliste et la paupérisation des populations (UE, FMI, OMC,
etc….), car nous pensons qu’en tant qu’organisation syndicale, la CGT se doit d’être
porteuse d’un projet de société en faveur non seulement des travailleurs, mais aussi
des exclus du monde du travail.
Pour que notre syndicat soit à la hauteur des enjeux d’aujourd’hui et de demain !

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Du côté des Structures: syndicats - UL - UD - Confédé
commenter cet article

commentaires