Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 00:18

Charles Hoareau nous demande de bien vouloir préciser que l'appel que nous avions reproduit hier est un appel collectif. Nous n'en doutions pas mais il est vrai qu'il était plus facile, pour le présenter à nos lecteurs, de citer les deux signataires les plus connus (avec nos excuses pour les autres rédacteurs...). Voici le message posté ce jour par les camarades "défendons la CGT" :

 

 

Le texte défendons la CGT suscite un vif intérêt (comme vous pouvez le constater dans le tableau joint avec 150 signatures de militants et 11 organisations à hier soir) et des débats très riches. Les signatures individuelles se multiplient et elles sont suivies de mises en débat dans les organisations ce qui provoquent en retour des signatures collectives. On est bien sur le but de ce texte : revenir aux fondamentaux de la CGT et faire en sorte que les débats qui s’annoncent soient bien sur les idées et non sur la guerre de clan ou de personnes.

 

Sentant ce danger, les mêmes sans doute qui organisent les fuites dans la presse sur les réunions et les débats du BC ou de la CEC ont organisé les fuites concernant notre texte (alors que nous avions bien annoncé que nous voulions qu’il reste dans la CGT) afin d’essayer de démontrer que c’était un débat de l’extérieur de la CGT. S’ils croient nous déstabiliser ils se trompent : nous ne laisserons pas dévoyer notre démarche, nous ne bougerons pas de notre objectif et avec encore plus de détermination nous faisons de ce texte et des débats qu’il provoque une affaire interne afin que les syndiqués ne soient pas dessaisis de leur CGT quand nous voulons au contraire qu’ils se la réapproprient. C’est ce que nous pouvons expliquer aux journalistes qui nous sollicitent en insistant sur la nécessité pour nous que ce débat reste interne.

 

C’est dans ce but que nous n’avons pas mis le texte sur Internet ni permis qu’il soit signé en ligne sur un site de pétitions car ce n’en est pas une mais un texte co-élaboré par des signataires de départements de France. Nous avons juste créé une adresse électronique (le temps donc uniquement de cette bataille) afin de regrouper les signatures nationalement. Cette adresse est gérée par le collectif de signataires. Là où c’est possible, le mieux selon nous c’est que les signataires s’organisent par département pour collecter les signatures et les envoyer groupées (sous forme de tableau EXCEL du même type que celui joint) à l’adresse commune…cela simplifiera la tâche des signataires.

 

Alain BORG (41) – Guylaine RAFFIN (28) – Sébastien MARTINEAU (18) – Patrick PICARD (75) – Roger DEPRE (66) – Philippe CORDAT (41) - Jean Pierre PAGE (94) Charles HOAREAU (13).

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Du côté des Structures: syndicats - UL - UD - Confédé
commenter cet article

commentaires