Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 11:06

Dans la plus grande des traditions staliniennes, l'hebdo du PCF vole au secours de Lepaon cherchant à faire jouer les réflexes paranoïaques : "Objectif : lyncher Thierry Lepaon pour avoir la peau de la CGT" écrit le journal qui ajoute : "aucun militant CGT ne peut se livrer à ce jeu".

 

Or c'est bien tout le problème. Oui il y a des dirigeants confédéraux qui ont joué un sale jeu en glissant peau de banane sur peau de banane sans mener aucun débat sur le fond des orientations confédérales. Rien de plus malsain et inquiétant pour les militants de base qui flairent le règlement de comptes à but inavouable. La dernière dans Le Parisien du 8 décembre étant de faire connaitre par le menu les conditions dans lesquelles Lepaon fut embauché à Moulinex à la demande de la direction pour y réduire l'influence d'une section CFDT trop combative... Nous n'avons aucune sympathie pour le secrétaire général, mais nous disons aussi que le problème est bien plus vaste que celui du comportement d'un homme ! C'est tout le fonctionnement de la CGT qu'il faut repenser à la lumière du fédéralisme et de la coopération, de la démocratie directe et de la défense intransigeante des revendications dans une claire perspective de révolution sociale. Revenir aux fondamentaux, en somme.

 

Mais tenter de faire taire les critiques au nom de la défense de la CGT est grotesque. Par ailleurs c'est perdu d'avance ! La meilleure façon de défendre la CGT aujourd'hui c'est de faire un grand ménage dans la direction confédérale mais aussi dans nombre de fédérations dont les méthodes et les bilans ne valent guère mieux. Le temps est bien fini on l'on pouvait faire taire les militants "pour ne pas nuire au parti, ne pas nuire à la CGT" et c'est tant mieux. L'époque est bien plus exigeante en terme de transparence, d'éthique et de démocratie. Nous nous en réjouissons car celà est conforme à nos valeurs. Nous combattons à visage découvert pour une réorientation de la CGT depuis longtemps. Nos positions sont connues. Elles sont peut-ête fausses ou seulement minoritaires mais elles sont franchement et sincèrement avancées comme il se doit dans un débat syndical rude mais loyal.

 

Si défendre la CGT c'est la remettre sur pieds quitte à couper la tête, alors coupons ! Mais surtout engageons enfin les vrais débats : rapports unitaires, méthodes de travail, orientations revendicatives...

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Du côté des Structures: syndicats - UL - UD - Confédé
commenter cet article

commentaires