Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 10:31

Nous reprodusions ci-dessous le tract d'appel (voir ici en format word) de la Cgt des privés d'emploi et des précaires de Paris à diffuser largement pour assurer le succès de la manifestation nationale des privés d'emploi et précaires, convoquée par le Comité National des Privés d'emploi Cgt, étant l'aboutissement de la campagne que les camarades mènent depuis juillet dans plus d'un tiers des départements à ce jour, et ce en lien avec les structures interprofesionnelles Cgt (Unions départementales et locales).

Nous encourageons tous et toutes les camarades Cgt à diffuser le tract, à organiser une montée en bus des régions vers Paris. Cela ne doit pas être l'afffaire de la seule Cgt des privés d'emploi mais bien l'affaire de l'ensemble de la Cgt. Le droit au travail et  à un revenu décent, entre autres revendications des comités chômeurs Cgt, sont des revendications que nous portons partout, dans le privé et le public !

Au vu de la situation économique et sociale qui va se dégrader encore plus avec les plans de rigueur de Droite comme des socialistes, il appartient au mouvement syndical, et singulièrement à la Cgt (c'est du reste le sens de l'expression confédérale depuis septembre dernier) d'appeler les travailleurs et travailleuses, avec ou sans emploi à ne compter que sur eux et elles-mêmes, à se mobiliser.

Pas d'ébauche d'alternative économique, politique et sociale sans l'interventuion directe des plus exposés à la loi d'exploitation et d'exlusion des capitalistes. C'est en partie le sens de la démarche des communiste slibertaires de la Cgt. Démarche qui converge avec nombre de camarades d'autres sensibilités politiques dans la Cgt aujourd'hui, forts conscients que quelques soient les choix politiques des uns et des autres, le syndicalisme Cgt se doit être à l'initiative pour ne pas sombrer dans les impasses des précédentes alternances de gauche (1981 et 1997).

Nous dirons pour terminer que si la Cgt et les militant-e-s anticapitalistes en son sein n'occupent pas le terrain des plus exploités, d'autres s'en chargeront (extrême droite entre autres). En ce sens, tous les camarades antifacsistes ne peuvent rester uniquement dans les contre-manifestations (légitimes) face aux fachos (à Lille dernièrement) mais bien militer sur le terrain social car c'est cela en définitive qui ravalera ces groupements au rang de groupuscules dont les thèses demeureront groupusculaires.

 

 

 

affiche-cgt-chomeurs.jpgSyndicat Cgt des privés d’emploi et précaires de paris

 

 

Manifestation des privés d’emploi, précaires,

travailleurs pauvres.

samedi 3 décembre 2011 à 13h30

départ place gambetta (mairie du 20ème arrdt) - Paris

 le 3 décembre - moi, j’y vais !

 

Quand messieurs sarkozy/fillon nous traitent, avec du mépris et des propositions indécentes concernant notre condition sociale, il ne faut pas baisser la garde !

Car ils ne sont que la courroie de transmission d’un gouvernement et d’un patronat qui n’a pas plus de respect.

mais nous, chômeurs, précaires, travailleurs pauvres seront dans la rue le 3 décembre afin de manifester notre mécontentement contre les mesures d’austérité qui une fois encore vont toucher les plus démunis.

L’augmentation du chômage, la hausse du coût de la vie, des droits sociaux en berne, des entreprises et leurs emplois qui disparaissent, des logements et des loyers inabordables. et nous, toujours sur le bord du chemin, à se faire balader par pôle emploi, d’un boulot précaire à l’autre – quand il y en a … !

Sinon, vogue la galère et l’hiver qui arrive, la pire des saisons pour les précaires et les foyers modestes. les coupures d’énergie, les dépenses supplémentaires qui arrivent avec le froid. Alors là, on dit non.

Cette fois encore il nous la faut la prime de noël, la vraie, celle que l’on réclame depuis des années : 500 euros pour tous les demandeurs d’emploi, indemnisés ou pas.

Car les riches, eux, peuvent fêter noël, avec tous les cadeaux que « le seigneur nicolas » leur fait.

Des milliards, ils se sont goinfrés et sans en faire tomber une miette.....

pendant que les nantis vont partager entre riches tous les plaisirs avec l’argent qu’ils nous ont volé, pendant ce temps, … des vieux, des jeunes, des femmes, des hommes, des gosses ont faim... la crise économique pour nous, pour eux … la crise de foie.

 

La rage nous prend, rien qu’à entendre ce que vivent aujourd’hui les salariés, les retraités et leurs enfants. Il y a une grande colère qui monte et le 3 décembre – chômeurs, salariés nous battrons le pavé parisien. Partout en France, préparons ce moment revendicatif, car nous sommes une force, sur qui il faut compter.

Dans cette période précédent l’élection présidentielle, ceux qui gouvernent auront peut-être une oreille plus fine.

Et quant à ceux candidats futurs, ils doivent également nous entendre à leur tour.

 

Moi, je vais y aller à cette manif et leur dire ce que je pense.

Alors camarade, on y va nombreux, tu viens aussi et avec du monde.

 

Tous à paris le 3 décembre

manifestons tous ensemble, privés d’emploi, précaires, travailleurs pauvres !

 

Samedi 3 décembre 2011 à 13h30

Départ place gambetta (mairie du 20ème arrdt)

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Agenda
commenter cet article

commentaires