Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 09:56

logo-solidaires-industrie.jpgPSA veut supprimer 6000 emplois en 2012 : Préparons la riposte nationale !

jeudi 27 octobre 2011 par Solidaires Industrie

La plupart des salarié-e-s de PSA se doutait que la direction générale annoncerait des suppressions de postes dans les mois à venir, sans néanmoins accepter de tels choix. Ceux-ci sont d’autant plus un manque de respect, quand les salarié-e-s l’apprennent avant tout dans la presse, et connaissent des mesures de chômage partiel depuis au moins plusieurs mois. Les syndicats SUD de PSA, réunis au sein de l’Union syndicale Solidaires industrie, ont toujours été très clairs concernant l’emploi : le personnel n’a pas a subir des choix de la direction en matière de réductions des coûts, qui ne servent au final qu’à augmenter les bénéfices, et les plus hauts salaires des cadres dirigeants.

Vouloir supprimer plus de 10% des emplois dans le groupe PSA est une véritable provocation, à laquelle il faudra réagir sans tarder par une riposte syndicale, dans l’unité la plus large possible.

Au quotidien, la majorité des salarié-e-s de PSA, connaissent des conditions de travail désastreuses qui les frappent et marquent à vie ; Elles ne sont pas propres à PSA mais touchent de nombreux salarié-e-s entreprises du secteur de l’automobile (Renault, Toyota..) et leurs sous-traitants (Sevelnord, Lear, Trigo..). Aujourd’hui, en guise de remerciements, ce sont ces mêmes salarié-e-s qui seraient jeter dehors pour des considérations plus ou moins économiques de la direction. Bien entendu, les premiers touchés seront encore et toujours les intérimaires, secteur dans lequel Solidaires se développe afin de faire cesser la précarité.

La Francene sera pas le seul pays touché, mais il s’agit bien d’un plan au niveau Européen. Pour nous, ils n’est pas question de savoir les « pourquoi » du licenciement ou de le justifier « par une la crise » : le taux de marge recherché par le groupe PSA ne sera jamais un argument qui tiendra la route. Dans cette course à la concurrence, c’est toujours le personnel qui trinque. Ce que PSA fait aujourd’hui, Renault le fera demain.

Dans le même temps, plusieurs entreprises continuent de supprimer des emplois : Fralib, Fonderie du Poitou, M-Real... Notre Union syndicale réclame depuis longtemps un droit de véto pour les comités d’entreprise, notamment en matière de licenciements économiques et/ou de suppressions d’emplois.

Nous sommes convaincus que nous pouvons faire reculer la direction de PSA, en usant de méthodes légitimes, notamment par le recours à un mouvement de grève national. Les syndicats SUD de PSA, loin des beaux discours en CCE ou ailleurs, bien loin des compromis avec la direction, appellent l’ensemble des salarié-e-s à discuter dès maintenant de l’organisation d’une grève nationale reconductible. Ils mettront tout en œuvre, aux côtés de ceux qui veulent lutter contre les licenciements annoncés, pour faire en sorte d’obtenir satisfaction.

Tout est à nous, rien n’est à eux : Zéro licenciement chez PSA !

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Du côté des autres syndicats
commenter cet article

commentaires