Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 16:34

cgt-psa-mulhouse.jpgCommuniqué de la CGT de l’ usine PSA de Mulhouse suite au Comité d’Entreprise du 29 février  :

La direction a annoncé une nouvelle semaine de chômage partiel du 23 au 27 avril, qui s’ ajoute à celle de la semaine prochaine. En mettant en avant la nécessité de réduire les stocks, c’ est une nouvelle fois l’Etat qui est mis à contribution et qui va sortir le chéquier pour payer cette période de chômage. Ce sont donc de substantielles économies que va réaliser PSA, alors même que pour plusieurs centaines d’ intérimaires cette baisse de cadence signifie le retour à la case chômage, tandis que les autres intérimaires qui ont encore un contrat verront leur paye de Mars et avril amputées d’ une semaine de salaire.

A également été annoncé le passage en demi-cadence de l’ équipe de nuit C4/DS4 à compter du 29 mai pour une durée prévisionnelle de 3 mois. Là encore, 200 intérimaires vont faire les frais de ce ralentissement de la production (après les 600 qui ont ou vont être licenciés suite à l’ arrêt d’ une équipe de doublage en 206+/308).

Il y aurait pourtant une solution toute simple : si la production baisse, il faut réduire les cadences en répartissant les charges de travail entre tous les salariés sans aucune suppression d’ emploi. Il faut travailler moins et travailler tous, sans baisse de salaire. Cela écornerait les bénéfices accumulés par le groupe, mais dans une période de crise et de hausse du chômage le plus important est de protéger les emplois et les salaires de tous – y compris des intérimaires et des sous-traitants – car l’ emploi et le salaire sont la seule richesse des salariés. Rappelons au passage les 457 millions dépensés par PSA l’ an dernier, en dividendes aux actionnaires et en rachat d’ actions PSA.

La CGT a également donné un avis défavorable au transfert vers Gefco en mai prochain de l’ activité de conditionnement qui emploie 45 salariés sur le site. A l’ heure ou PSA annonce l’ ouverture du capital de Gefco, quelles garanties pour leur avenir peuvent avoir ces salariés ? La direction n’ a pas levé nos doutes à ce sujet, comme sur les autres zones d’ ombre que comporte ce transfert d’ activité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Du côté des Luttes
commenter cet article

commentaires