Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 13:42

Union Départementale des Syndicats CGT de l'Aisne

Union Locale CGT de St-Quentin

BOURSE du TRAVAIL – Place Gracchus Babeuf 02100 SAINT-QUENTIN

 

CONFERENCE de PRESSE

La Cour d’Appel d’Amiens vient d’ordonner l’expulsion de la CGT, première organisation syndicale départementale et locale, de ses locaux historiques mis à disposition depuis 1901 par toutes les municipalités successives.

Elle considère que la Ville n’a pas à respecter la convention d’occupation signée en 1970 qui précisait expressément que tout local de remplacement devrait nécessairement satisfaire à nos besoins tels qu’appréciés par nos soins.

Dans la convention de 1970, la Ville nous octroyait prés de 700m², aujourd’hui la Ville de St-Quentin veut nous imposer des locaux divisés par plus de la moitié dans des conditions d’accueil des salariés qui seront déplorables. Cela sans aucune concertation quant à l’aménagement des locaux imposés. Alors que la CGT a fait plus d’une dizaine de propositions alternatives dans le cadre de la médiation décidée par la Cour d’Appel d’Amiens ; celles-ci ont systématiquement été rejetées sans autre forme d’examen sérieux par les représentants de la Mairie.

Cette attitude confirme bien que l’objectif de la Municipalité n’était pas un simple déménagement des locaux de la CGT mais bien de porter un coup à l’existence et l’expression syndicale sur notre territoire.

Au-delà de la CGT, ce sont bien les droits et moyens des salariés de s’organiser qui sont visés. Si nous sommes bien conscients que cette attitude du Ministre « dit » du Travail participe de la charge annoncée dernièrement par Nicolas Sarkozy contre les syndicats, nous ne pouvons que déplorer que la décision de la Cour d’Appel aille dans le sens de la non reconnaissance de l’activité syndicale interprofessionnelle.

St-Quentin, le 15 Mars 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Répression syndicale-Solidarités
commenter cet article

commentaires