Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 16:20


Notre CGT traverse une crise à la suite des révélations médiatiques portant sur l'utilisation
problématique de moyens financiers de notre organisation. Cette crise survient alors même que nous
menons la campagne pour nos élections professionnelles. Nombre d'entre vous ont indiqué à la
Fédération que les faits révélés jettent le trouble dans nos rangs et plus largement parmi les personnels
territoriaux, et qu'ils risquent donc d'handicaper notre campagne. Cette situation est bien entendu
utilisée par nos adversaires pour nous affaiblir.
Ayant représenté notre Fédération lors du Comité confédéral national, et compte tenu de la situation
grave et inédite dans laquelle nous nous trouvons plongés, il me paraît nécessaire de vous faire état des
positions défendues au nom de notre Fédération lors du CCN, positions définies à partir d'une
consultation du bureau fédéral.
Les membres du bureau fédéral présents ce matin à la Fédération ont approuvé la démarche consistant
à ce que je vous rende compte de mon mandat.
S'agissant des débats relatifs aux conséquences à tirer de l'utilisation dévoyée de nos moyens financiers,
je regrette d'avoir à dire que les camarades chargés d'animer les débats du CCNn'ont pas su créer les
conditions pour que soient prises des décisions permettant de rassembler largement les organisations
de la CGT. C'est la raison pour laquelle la Fédération des Services publics n'a pas pris part au vote
concernant le texte diffusé le 5 novembre en fin de journée au nom des organisations du CCN.
Si ce texte qualifie à juste titre de «faute» le choix de consacrer une somme indécente à la réalisation
de travaux dans un appartement en location, il reste imprécis sur un point clé, qui a été pourtant au
centre des débats.
En effet, avec de nombreuses UD et fédérations, la Fédération des Services publics a demandé que des
organisations du CCNsoient associées au travail de la commission financière de contrôle visant à faire la
lumière sur les opérations financières mises au jour par la presse. Levote s'est tenu dans des conditions
de confusion inacceptables, ne permettant pas d'identifier les propositions de modification retenues.
Cela m'a donc conduit à ne pas prendre part à ce vote, organisé sur la base d'un texte qui n'était pas
finalisé au moment du scrutin.

Le texte publié hier en fin de journée ne retient que la possibilité pour la CFCde faire appel à l'expertise
de camarades d'organisations du CCN.
la transparence totale sur les opérations sujettes à polémique est la condition du rétablissement de la
confiance au sein de notre CGT.Compte tenu des insuffisances du travail de la CFCen amont de la
réunion du CCN,la participation d'UD et de fédérations aux investigations de la CFCdemeure une
impérieuse nécessité. C'est à cette fin que le bureau fédéral a fait savoir au président de la CFCet au
bureau confédéral qu'il met à la disposition de notre CGT les compétences de notre camarade
Christophe COUDERC,Secrétaire fédéral à la politique financière et ancien Secrétaire général de I'UD de
l'Ariège.
les conditions ayant permis les dérives constatées, les finalités de celles-ci et les responsabilités
doivent être clairement établies. Sur cette base, notre CGTdevra prendre des mesures fermes. II s'agit
tant de tirer les conséquences de ces dysfonctionnements que d'en prévenir de nouveaux, en assurant
le plein respect des valeurs et règles de vie de notre CGT.Cela nécessite un processus inédit, à la
hauteur de la gravité de la situation.
Je formule le voeu que ce courrier contribue à cet objectif et vous assure de la détermination de votre
Fédération à oeuvrer en ce sens.
Je vous adresse, cher-e-s camarades, mes fraternelles salutations et mes plus sincères encouragements
pour mener notre tâche prioritaire: gagner un vote CGT de haut niveau pour faire aboutir les
revendications des personnels territoriaux.

Partager cet article
Repost0

commentaires