Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 16:43

Les UD de l'Isère, des Landes, du Lot et Garonne, de Moselle, du Rhône, de Vendée sont sur des positions très proches, solidaires de ce cher Tierry ! Nous renonçons à toutes les publier mais la sincérité oblige à le faire connaitre :

 

Cher Thierry,
Cher(e)s Camarades,
La Commission exécutive de l'Union départementale CGT d'llie-et-Vilaine, a pris connaissance de la lettre
aux syndiqués de Thierry et de la déclaration des organisations lors du CCNdes 4 et 5 novembre 2014.
Elle a aussi entendu les éléments d'appréciations et le compte rendu de son Secrétaire Général, Loïc
MOREL.
Comme dans d'autres organisations CGT, la campagne médiatique autour du logement du Secrétaire
Général a parfois semé le trouble et soulevé beaucoup d'interrogations parmi des syndiqués de notre
département. Tous les médias, principalement possédés par les banques, faut-ille rappeler, s'y sont mis.
Le premier ministre Manuel Valls s'est permis d'affirmer que tout le monde se doit d'être exemplaire, alors
qu'il verse 41 milliards sans aucune contrepartie aux grands patrons. Nous n'avons pas entendu non plus
Monsieur Valls s'indigner des 850 000 € de retraite du patron de GDF Suez.
Les éléments d'informations sur les dysfonctionnements identifiés et les propositions actées pour y
remédier contenus dans la déclaration du CCN nous semblent de matière à y répondre. Tous nos syndicats
et syndiqués en ont d'ailleurs été destinataires.
Par ailleurs, nous partageons largement les appréciations de colère et de dégouts quant aux campagnes de
dénigrement de la CGTet dont les nouveaux épisodes visent cette fois-ci notre Secrétaire Général.
Ils interviennent quelques semaines avant le 4 décembre (élections professionnelles Fonction publique).
Cela donne le sentiment que certains veulent « fabriquer» un résultat pour ces élections. Si nous avions,
entre autres, approuvé le pacte de responsabilité, si nous avions participé à la conférence sociale de
Messieurs Hollande et Gattaz en juillet dernier, cette campagne n'aurait certainement pas la même tonalité.
Nous ne sommes pas dupes des objectifs de nos adversaires pour tenter de déstabiliser la force syndicale
qui agit au quotidien auprès des salariés pour construire des alternatives revendicatives et des perspectives
de progrès social en opposition à « la pensée unique ».
Nous entendons bien défendre la CGTcontre ces attaques.
Pour autant, et c'est l'objectif principal de cette contribution, nous estimons que la lucidité doit l'emporter à
tous les niveaux de notre organisation.

La construction du rapport de force doit alimenter la réflexion et favoriser le rassemblement de l'ensemble
des organisations de la CGT.
Sans dénier à quiconque le droit à la critique et au débat, nous estimons pour autant que cela doit se faire
en interne de l'organisation et qu'il y a un temps pour tout. La phase préparatoire du 51ème Congrès et le
Congrès en lui-même, offrirons l'opportunité de l'analyse, des discussions et des prises de décisions par les
syndicats avec les syndiqués.
Comme identifiée dans le document d'orientation du 50ème Congrès confédéral, l'élévation du rapport de
force nécessite une véritable syndicalisation de masse et un autre niveau dans la prise en compte de la
Qualité de Vie Syndicale.
Nous estimons nécessaire, à ce stade de mi-mandat, une véritable impulsion confédéralisée pour que
chacun recentre son activité sur notre priorité, la mise en oeuvre des décisions du so= Congrès.
Notre Union départementale en inscrivant la tenue d'une conférence territoriale (le 11/12/2014) dans la
phase préparatoire de son 51ème Congrès des 4 et 5 juin prochains s'engage dans la réflexion pour favoriser
l'évolution de nos modes d'organisation à tous les niveaux pour un syndicalisme utile, efficace et porteur de
transformation pour la société.
II nous semble que sont là nos priorités, conformes avec les responsabilités que nous ont confiées nos
syndicats.
Nous souhaitons par cette contribution, alimenter la réflexion confédérale et le CCN pour engager une
dynamique dans la réalisation de nos orientations.
Nous y voyons à ce stade la façon la plus efficace de combattre nos détracteurs et de redonner aux salariés
de la confiance dans l'action syndicale.
Salutations fraternelles.
Adopté

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Du côté des Structures: syndicats - UL - UD - Confédé
commenter cet article

commentaires