Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 22:47

Nous publionsla position de la CE de l'UD de Seine Maritime proposant de boycotter la pseudo conférence "sociale" de juillet prochain qui débouchera sur de nouveaux reculs sociaux sans une ferme mobilisation des salariés.

 

 

APPEL 

DE L’UNION DEPARTEMENTALE CGT

DE SEINE-MARITIME

 

 

La Commission Exécutive de l’Union Départementale CGT de Seine-Maritime réunie le 5 mai 2014, après avoir fait un état de la situation et devant l’entêtement du gouvernement à ne pas répondre à nos attentes sociales, appelle les salariés à amplifier la mobilisation.

 

Dans le même temps, nous interpellons notre Confédération CGT, engagée dans un processus de mobilisation pour porter un message au patronat, au gouvernement et aux salariés, en fixant l’objectif d’une prochaine journée nationale d’action interprofessionnelle.

 

L’objectif que nous pourrions viser est la conférence sociale prévue en juillet 2014.

 

Face à ce contexte inédit où seules « les revendications » patronales sont prises en compte ,et tout en ayant conscience que la CGT doit être présente là où les intérêts des salariés sont en jeu, nous devons tirer la sonnette d’alarme en refusant de participer à cette conférence dite sociale.

 

La CGT était présente à la conférence sociale des 9 et 10 juillet 2012 et avait participé aux 7 tables rondes.

 

La CGT était présente à la conférence sociale des 20 et 21 juin 2013. Elle avait fait 6 déclarations dans les différentes tables rondes organisées à cette conférence :

 

1.     sur l’emploi et la fonction professionnelle.

2.     Sur les conditions de travail, les risques professionnels et la santé au travail

3.     sur le développement des filières et anticiper les emplois de demain.

4.     sur l’avenir des retraites et de notre protection sociale.

5.     sur le rôle et le développement des services publics.

6.     sur une Europe sociale

 

Ce que nous pouvons hélas constater, c’est qu’à chaque fois des mesures ont été prises par le gouvernement en faveur du patronat pour diminuer le « soi-disant» coût du travail, repousser l’âge de départ en retraite, démanteler nos services publics et notre protection sociale alors que les questions urgentes sur le pouvoir d’achat et la situation de l’emploi demeurent. Voilà le bilan que l’on en a tiré.

 

Le 21 avril 2014, la CGT a accepté l’invitation du nouveau 1er Ministre Valls.

 

Qu’en est-il ressorti ? Une semaine plus tard, Valls faisait adopter à l’assemblée nationale le pacte de stabilité avec 50 milliards d’euros d’économies (18 milliards pour l’Etat, 11 milliards en moins pour les collectivités locales, 10 milliards pour l’assurance maladie et 11 milliards pour la protection sociale).

 

Tout ceci confirme que nous ne voyons pas l’intérêt que la CGT participe à la conférence sociale ou l’intérêt du gouvernement que de faire valider aux organisations syndicales la politique d’austérité qu’il entend mener au service du grand patronat.

 

Pour la CGT, l’intérêt face à cette situation est d’être aux côtés des salariés actifs, privés d’emplois et retraités pour agir avec eux, à construire ce rapport de force nécessaire, pour réussir une prochaine journée d’action nationale interprofessionnelle la plus unitaire possible avant les congés d’été.

 

C’est ce message que toute la CGT doit porter aux salariés et aux autres organisations syndicales.

 

C’est ce message que nous devons porter au gouvernement, pour qu’il y ait un véritable changement de politique répondant à nos attentes sociales.

 

C’est ce message que nous devons porter au patronat, pour qu’il mette en œuvre une autre répartition des richesses au service des salariés et de la population.

 

C’est de cela dont nous devons débattre à notre prochain Comité Confédéral National de la CGT les 13 et 14 mai prochains.

 

Rouen, le 5 mai 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Conférence sociale 2014
commenter cet article

commentaires