Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 16:40

Notre Union départementale tenait par le présent courrier à te faire part de ses interrogations
et remarques sur le fonctionnement du CCN.
Lors des deux derniers CCN, notre confédération a abordé des sujets délicats qui ont
monopolisé le débat au sein de cette instance, nous empêchant d'évoquer l'essentiel de notre
activité.
La NVO: Ce sujet évoqué, a « envahi» le CCNde mai.
Le vote sur la nouvelle proposition de la CECfait lors de ce CCNpar I'UD 29 fut un vote de
confiance envers la CEconfédérale.
Maintenant, nous ne vous cacherons pas que nous sommes en attente de voir qui appliquera
effectivement les mesures financières décidées lors de ce vote. Nous garderons une attention
particulière à ceux qui ont fait reculer la CECsur la proposition initiale qui n'engageait pas les
finances des structures.
L'appartement: L'émoi légitime des syndiqués CGT méritait il autant d'énergies
pour ternir l'image de la CGT?
Certainement pour nos détracteurs, mais pas en notre sein.
Pour notre CEUD,si cette révélation vient de la CGT,c'est un acte de sabotage.
Si c'est un prétendant ou un opposant au poste de Secrétaire Général, c'est un acte
irresponsable et irrespectueux de ceux qui font la CGTau quotidien.
Si c'est pour déstabiliser voire plus le Secrétaire Général c'est vraiment écoeurant.
Lors de ce CCN de novembre, nous sommes sortis perplexes quant à l'acharnement de
certains envers le camarade Thierry. Nous trouvons que tous les prétextes leur sont bons
pour ébranler la maison CGT.S'ils n'arrivent pas à accepter une décision votée en congrès, soit
la nomination de Thierry Lepaon comme Secrétaire Général, cela pose question sur la
démocratie.
Sur l'affaire en elle même, nous n'avons qu'une remarque à formuler c'est qu'une attente
existe toujours de la part des syndiqués pour connaître les mesures envisagées par la
Confédération pour enrayer ce dysfonctionnement et s'en prémunir pour le futur.
Le ralliement de la CGTaux mouvements politiques et à leurs manifestations.
Pour notre CE UD, la CGT doit continuer à maintenir son indépendance vis-à-vis du
mouvement politique pour rester maître de nos analyses et de nos orientations.
I
Concernant le lien entre syndicalisme et politique, le 47ème congrès de la CGT en mars 2003
rappelait « constater une certaine prise de distance entre les citoyens et la représentation
politique ne veut pas dire s'en satisfaire et encore moins combler un vide en sortant de notre
rôle ». Une déclaration de la CE confédérale adoptée à l'unanimité le 6 octobre 200S rappelait
le sens de notre démarche.
Ce que nous avons vécu en Bretagne, l'an passé, en a été l'illustration, lors du mouvement des
« bonnets rouges ».
Le 16 octobre dernier. Satisfaction sur la multiplication des lieux de
manifestation.
En effet, lorsque nous avons fait le tour de nos forces, nous avons pu entreprendre 7
manifestations unitaires CGT- FSU- Solidaires-FO au lieu de 4 habituellement. Ce résultat est
le fruit du travail au plus près des territoires avec les Unions Locales, qui nous permet
d'envisager grâce au déploiement la fin de l'année avec 18 nouveaux syndicats créés.
Par ailleurs, plusieurs Unions Locales qui connaissaient des difficultés sont à nouveau en
cours de développement, pour aller vers les salariés, avec à leur tête des directions composées
de jeunes militants. Des rencontres trimestrielles entre l'UD et les Unions Locales permettent
une meilleure compréhension sur nos rôles respectifs comme structures pour mettre en
oeuvre les décisions de congrès, nos priorités collectives.
C'est positif, même s'il nous reste encore beaucoup de travail notamment sur les plus grosses
ULdu Finistère.
Aujourd'hui, chacun anime au mieux son champ professionnel et territorial. Nous n'avons pas
le débat nécessaire au CCN sur la démarche de mise en oeuvre des résolutions, sur nos
difficultés, nos avancées, nos expériences, nos ajustements si nécessaire ... Nous rencontrons
également des difficultés sur l'application des résolutions du 49ème et SOème congrès pour
certaines d'entres elles et des avancées sur d'autres.
Nous regrettons fortement l'ambiance actuelle qui nous empêche de débattre des
vrais défis de la CGTdans la sérénité.
Nous avons demandé la parole lors des 2 derniers CCNsans l'obtenir, pendant que d'autres
l'obtenaient à de multiples reprises. Là aussi, il y a des améliorations à apporter au
fonctionnement du CCN.
Notre CE UD porte la nécessité d'organiser, comme cela a été fait, des CCN
décentralisés (exemple: CCNgrand ouest) pour permettre à nos organisations- territoriales et
professionnelles de se rencontrer et d'échanger sur ce que doit être la priorité dans la période
à savoir mettre en application les résolutions votées en congrès par les syndicats CGT.
Cela permettra au plus grand nombre de s'exprimer et de mettre en mouvement toutes les
volontés de la CGT,de nous recentrer sur nos priorités. C'est ce que nous souhaitons.
En espérant camarades que notre courrier soit constructif pour la CGT, nous vous exprimons
nos salutations les plus fraternelles.
Vive la CGT

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Du côté des Structures: syndicats - UL - UD - Confédé
commenter cet article

commentaires