Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 15:28

A l'entrée de la CEC du 9 décembre, le rapport du Bureau confédéral ne faisait qu'évoquer l'existence d'une demande émanant de la base pour la tenue d'un CCN extraordinaire. Mais il n'en reprenait pas la nécessité.

C'est le débat, de 9h à 22h et après l'expression du plus grand nombre qui débouche donc sur le maintien de la réunion de concertation des secrétaires généraux des UD et des Fédés le 15 décembre qui était elle déjà annoncée sans pouvoir décisionnel mais en y rajoutant un CCN en bonne et due forme, décisionnel donc, pour le 13 janvier.

Les débats ont donc permis de faire entendre le mécontentement de la base syndicale. Non seulement sur "les affaires" mais également sur l'orientation générale de la confédération. C'est là l'attente majoritaire parmi nos syndiqués.

Dans la situation de crise, autour des comportements manifestement malsains de certains, devant la paralysie qui en résulte, de nombreuses voix durant cette CEC ont porté la nécessité d'une démission collective de tout le Bureau Confédéral.

La reconstitution d'une direction donnant confiance et relançant la machine sur des bases combatives passe manifestement par un renouvellement complet des membres du Bureau en même temps qu'un boulversement des méthodes de travail pour retrouver le sens du collectif.

Dans cette perspective, il nous semble évident que les dirigeants de grandes structures syndicales porteuses de critiques de longue date sur l'affadissement de la ligne confédérale doivent trouver enfin une place dans l'instance dirigeante de la confédération.

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Du côté des Structures: syndicats - UL - UD - Confédé
commenter cet article

commentaires