Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 09:50

index-copie-1.jpgNous publions avec plaisir l'appel à constituer un collectif des militants CGT opposés clairement à la construction de l'aéroport face à l'inertie des structures.

 


Le collectif n'a pas pour but de se substituer à notre organisation mais il permettra à tous les militants de la CGT, opposés au transfert de l'aéroport de pouvoir s'exprimer librement, en dehors de toute influence politique ou syndicale.


Il ne s'agit pas non plus d'utiliser la CGT à des fins de propagandes pour telle ou telle position concernant ce projet et si quelque expression devait être rendue publique, elle le serait au nom des *"militants CGT opposés au projet de transfert de l'aéroport"* et non au nom de la CGT.

Cette initiative a pour but de se regrouper pour montrer que nombre de camarades de la CGT ont bien pris conscience de la dangerosité de ce projet même si la CGT, et plus particulièrement l'UD44 n'a jamais osé s'impliquer pleinement sur ce dossier qui pose pourtant bien des problèmes d'ordre syndicale comme le transfert des salariés présents sur l'aéroport actuel, le déséquilibre de l'emploi entre le nord et le sud loire et bien d'autres
questions de société comme les questions environnementales et l'utilisation de l'argent public.

Depuis la mise en place d'opposition à ce projet, de nombreuses études, analyses, enquêtes... ont été ralisées et ont prouvé que ce chantier allait à l'encontre des valeurs que porte notre organisation syndicale. L'UD44 a décidé de ne pas entendre tous ces arguments et a organisé des journées d'études pour sortir une expression CGT sur ce sujet. Tout à son honneur, mais il est un peu tard car le dossier a pris de telles dimensions qu'il serait temps de conclure sur une véritable position. C'est également pour cette raison que nous devrons, en s'appuyant sur des
axes revendicatifs et des propositions de développement de l'actuel aéroport, peser dans le débat à l'intérieur de notre organisation puisqu'enfin il a été réouvert, ce qui n'est pas le cas dans certains partis politiques qui campent de manière aveugle et subjective sur des
positions très contestables quand on connait les valeurs de ces partis. Je ne m'étendrai pas sur ce point mais, d'ores et déjà, et comme nous n'avons pu en discuter plus profondément, je demande à chacun de bien vouloir se positionner sur cette initiative.

Dans un premier temps, et suite à la manifestation d'ampleur du 22 février à laquelle la plupart d'entre nous a participé, nous devrons récolter tous les témoignages de ce qui s'est réellement déroulé. En effet, plusieurs d'entre nous avons vu avons été témoins des débordements ouvertement organisés par les forces de police elles-mêmes : "...policiers habillés en casseurs (cagoulés, protégés, blousons noirs et jeans...) qui ont couru
dans la foule dans la voie des bus de la place du commerce, là où étaient garés les tracteurs, et ont déposé à nos pieds des bombes lacrymogènes..." Nous devrons dénoncer ces agissements avec la plus grande fermeté en gardant à l'esprit que nous sommes régulièrement dans l'action et dans des manifestations et que si nous restons muets sur ces exactions policières, demain nous pourrions être touchés dans un cortège syndicale.

Dans un deuxième temps, nous devrons nous réunir au plus vite pour travailler sur une expression syndicale sur le positionnement sur ce sujet en s'appuyant sur les axes revendicatifs suivants (liste non exhaustive) :


*Axes revendicatifs* :

- Maintien des emplois sur le Sud Loire et sur la plateforme de Nantes
Atlantique (2000 salariés + quelque 3000 emplois induits)
- Maintien du site d'Airbus (2000 emplois et 4000 emplois induits)
- Aménagement de l'aéroport actuel pour améliorer les conditions de travail
des salariés.
- Aménagement des instruments de navigation pour l'attérissage et le
décollage des avions dans des conditions de sécurité optimale.
- Pression sur la DGAC pour l'approche des avions par le sud et non par le
nord pour éviter au maximum le survol de Nantes.
- Réappropriation de l'aéroport par la CCI pour revendiquer le caractère
public du transport aérien
- Contrer le développement des compagnies "low-cost" qui détruisent les
emplois et tirent vers le bas les salaires et les conditions de travail des
personnels des compagnies aériennes nationales
- Rallongement de la ligne de tram de la neustrie (1,5/2 kms) pour arrêter
le bétonnage des zones aux alentours de l'aéroport pour construire des
parkings et permettre aux passgers d'accéder à l'aéroport par les
transports en commun.
...............

La liste de diffusion établie lors du congrès de l'UD des 27 et 28 février dernier n'est pas, elle non plus, exhaustive, et je laisse le soin à chacun de faire part de ces propositions aux camarades qui voudraient se joindre à cette initiative.

Ce n'est qu'une ébauche...!
Merci de faire part de vos avis et commentaires,

Fraternellement,

Laurent Cretagne
CGT-Regional (compagnie aérienne, filiale d'Air France)

 

Contact : col.milit.cgt.contre.nddl@gmail.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Du côté des Luttes
commenter cet article

commentaires