Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 10:15

bg_bandeau_haut2.jpgLa plus grosse UD de France prend publiquement position pour le boycott et développe ses propositions en terme de luttes à la rentrée. Nous la publions avec plaisir :

 

Union des syndicats CGT de Paris
85 rue Charlot 75140 PARIS cedex 03
Téléphone : 01.44.78.53.31
Télécopie 01 48 87 89 97
Courriel : accueil@cgtparis.fr
www.cgtparis.fr
CCP 27 46 74 P Paris
Adresse de la CE de l’UD de Paris au Bureau Confédéral
La Commission Exécutive de l’UD de Paris réunie le 3 juillet 2014 a décidé de s’adresser au Bureau
Confédéral sur 3 points :
- la participation de la CGT à la Conférence « sociale »,
- la préparation d’une rentrée offensive,
- la stratégie de la CGT.
-1- Concernant la participation de la CGT à la conférence sociale.
Les conférences sociales de 2012 et 2013 n’ont eu pour effet que de répondre aux revendications
patronales :
- ANI de « sécurisation » de l’emploi,
- Exonérations d’impôts et de cotisations sociales,
- La poursuite des attaques contre nos retraites,
- ANI sur la formation professionnelle, etc.
Autant de mesures contraires aux intérêts des salarié-e-s.
Le seul objectif de ces conférences est d’obtenir la caution des organisations syndicales à la mise en
oeuvre des politiques d’austérité. Le monde du travail n’a rien à attendre de la conférence « sociale »
des 7 et 8 juillet. Elle constitue une nouvelle manoeuvre visant à faire avaliser le pacte de
« responsabilité », qui constitue une saignée dans les dépenses publiques de 50 milliards en 3 ans. Le
gouvernement cherche à associer les organisations syndicales à la régression sociale, à la casse des
services publics et de la protection sociale.
Le gouvernement a démontré ces dernières semaines sa conception du dialogue social dans les
conflits des cheminots et des intermittents en orchestrant une campagne de dénigrement de l’action
syndicale.
Qui peut croire que l’on peut obtenir des garanties pour les salarié-e-s, les fonctionnaires, les privés
d’emploi, les retraité-e-s, dans le cadre du pacte de « responsabilité » ?
La Commission Exécutive de l’UD de Paris affirme que la CGT ne peut participer à cette mascarade.
Nous considérons que la non-participation serait de nature à clarifier la posture de la CGT vis-à-vis du
patronat et du gouvernement et de donner un signe fort au monde du travail.
-2- Concernant la préparation d’une rentrée offensive.
L’heure est à la confrontation sociale ! La Commission Exécutive de l’UD de Paris estime
indispensable, au regard de la situation économique et sociale, de préparer les conditions d’une
rentrée offensive en ouvrant de nouvelles séquences de mobilisation nationale unitaire
interprofessionnelle. Elle attend de la Commission Exécutive Confédérale des décisions permettant
d’instaurer un rapport de forces dans le but de gagner sur les légitimes revendications des salariés.
-3- Concernant la stratégie de la CGT.
La Commission Exécutive de l’UD de Paris demande au Bureau Confédéral de proposer à la
Commission Exécutive Confédérale de mettre à l’ordre du jour du prochain CCN d’une part la
stratégie de la CGT, et d’autre part le bilan de l’activité de la direction confédérale depuis le 50ème
Congrès. Cette demande fait suite à de nombreuses interpellations d’organisations de la CGT. Ces
interpellations posent la question de l’impulsion des luttes, de leur convergence et de leur
coordination interprofessionnelle. Elles s’interrogent sur l’élaboration démocratique de la position
CGT livrée dans la presse, notamment par son secrétaire général.
La Commission Exécutive de l’UD de Paris considère que ce débat serait salutaire en termes de
clarification et de cohérence. La CGT en sortirait plus forte, plus unie. C’est la condition pour gagner
le rassemblement le plus large du monde du travail afin de faire aboutir les revendications et de se
libérer de l’exploitation capitaliste.
Paris, le 3 juillet 2014
Pour la CE de l’UD de Paris,
Patrick PICARD
Secrétaire Général
de l’UD CGT de Paris

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Conférence sociale 2014
commenter cet article

commentaires

lorusso j-jacques 04/07/2014 12:47


Je suis tout autant ravi que vous de cette prise de position et rappelle que ce type de position n'est même débattue à la CE de UD 14.


 

Communistes libertaires de la CGT 04/07/2014 15:20



Cette question n'est pas débattue dans bon nombre de CE d'UD malheureusement. C'est aux camarades mandatés dans les syndicats et/ou élus dans les CE de poser ouvertement le débat. Et aux
militants et militantes sans mandat d'animation syndicale, de poser la question à leurs syndicats et par conséquence aux UL, UD et fédé desquels ils dépendent.


Bref, un combat pour la démocratie syndicale, et encore, on ne réunit que les militants et militantes. Demandons à nos collègues de travail ce qu'ils:elles en pensent de cette conférence sociale
et de ce gouvernement.