Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : Communistes Libertaires de la CGT
  • Communistes Libertaires de la CGT
  • : Les communistes libertaires sont un des courants fondateurs de la Cgt, sur une base anticapitaliste et révolutionnaire. Nous entendons renouveler ce combat, en intégrant les évolutions de la société d'aujourd'hui.
  • Contact

Retour à l'accueil

Recherchez Sur Le Blog

QUI SOMMES NOUS ?

Ce blog est l’outil d’expression de communistes libertaires qui militent à la CGT, où ils défendent une perspective de renouveau du syndicalisme révolutionnaire, mouvement fondateur de notre confédération, et l’unification d’un syndicalisme de lutte et de transformation sociale. 

Nous combattons l'orientation confédérale actuelle de la CGT et agissons pour qu'une alternative à cette orientation émerge. Nous ne nous revendiquons d’aucune tendance ou fraction formalisée au sein du mouvement syndical. 

Pour autant, le tournant pris par notre confédération ces dernières années vers un syndicalisme d’accompagnement, voire de cogestion, nous incite à constituer un front syndical commun avec tous et toutes celles qui se réclament et pratiquent la lutte de classe, professionnelle et interprofessionnelle, autour des revendications et la lutte pour les faire aboutir. 

Attachés à la démocratie syndicale et au fédéralisme qui restent de mise au sein de la Cgt, respectueux du mandat donné par les adhérents et adhérentes des structures auxquelles ils et elles participent, les communistes libertaires relèvent d’un courant fondateur et constituant de la Cgt. 

Les syndicats, forme première d’organisation d’une résistance ouvrière, ont un caractère double et contradictoire. 

Organisations de masse ayant vocation à regrouper tous les exploités autour de leurs revendications immédiates, elles restent soumises à la domination politique d’un patronat qui les pousse à une plus grande intégration à l’appareil d’Etat. 

Dans cette bataille qui n’est pas qu’idéologique, nous ne partageons pas l’idée qu’il y aurait de mauvaises directions corrompues face à une base adhérente dont la « pureté » n’égalerait que la volonté d’en découdre. 

Bien au contraire, il existe à tous les niveaux de nos organisations une contradiction entre un syndicalisme de classe dont l’objectif est de mettre fin à l’exploitation capitaliste et un syndicalisme d’accompagnement dont la finalité réside dans l’adaptation du monde ouvrier qui produit les richesses à l’économie de marché globalisée qu’on voudrait faire paraître indépassable. 

C'est pourquoi nous n'entendons pas oeuvrer en simple opposition à nos directions actuelles mais en alternative à celles-ci, pour l'unité du mouvement social. 

Pour tout contact avec les communistes libertaires de la CGT : 

          communisteslibertairescgt@gmail.com

Archives

Liens De Nos Amis

9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 11:43

acahrnement anti syndicalNous reproduisons ci-dessous le communiqué de l'Union Départementale Cgt de la Somme en soutien à Mickaël Prince ainsi que 2 liens vers une vidéo et un article du journal Fakir (basé à Amiens) que les camarades du syndicat CGT TFE de Chaulnes nous ont fait parvenir. A faire tourner bien entendu !

http://www.fakirpresse.info/La-nouvelle-arme-anti-patrons-le.html

http://www.dailymotion.com/video/xpaix4_la-nouvelle-arme-anti-patrons-le-magneto-de-mickael_news?start=1#from=embediframe

 

 

Cher(e) camarade,

 

En ces temps où la colère gronde et les exigences s’expriment de plus en plus ouvertement, le patronat n’hésite pas à utiliser le bâton pour taire toute contestation. Ne reculant devant aucune basses manœuvres, il utilise régulièrement son imagination débordante pour tenter de criminaliser l’action syndicale.

Cette fois, c’est pour « contrefaçon » que Mickaël Prince, délégué syndical CGT de TFE CHAULNES , va grimper, le 13 mars 2012, les marches du palais de justice d’Amiens pour « atteinte au droit d’auteur ». La CGT aurait repris, détourné et posté sur YouTube  une chanson de la multinationale qui vantait les joies de l’alcool. Le véritable objectif est de faire craquer le responsable syndical. Tous les motifs sont bons. A l’entretien pour le licenciement, on lui a expliqué qu’on en était là parce que Chaulnes, dans le groupe, est devenu « le village des irréductibles Gaulois ».

Cet acharnement est scandaleux et contraire aux principes démocratiques.

Nous ne pouvons laisser ce groupe piétiner les salariés qui revendiquent le droit de vivre et travailler dignement.

Avec la CGT de TFE Chaulnes, l’UD CGT de la Somme exige l’arrêt des poursuites judiciaires contre le délégué syndical Mickael Prince, la liberté d’expression, le respect et le développement du droit syndical.

Face à cette obstination, l’UD CGT de la Somme appelle les salariés, les syndiqués et les démocrates

 

à participer au rassemblement, autour d’un barbecue, devant le tribunal correctionnel d’Amiens

le mardi 13 mars 2012 à 12 h 30.

Ensemble mobilisons nous pour barrer la route aux forces de la répression.

L’UD CGT de la Somme

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires de la CGT - dans Répression syndicale-Solidarités
commenter cet article

commentaires